Traitement 

Traitement
Pour pouvoir se baigner dans une eau claire et limpide, il faut vérifier et traiter régulièrement l’eau de votre bassin. En plus de votre système de filtration qui assure le traitement physique de l'eau en recueillant les impuretés, il faut assurer un traitement chimique pour désinfecter la piscine en détruisant les micro-organismes. Il existe plusieurs traitements possibles : le chlore, brome, oxygène actif, traitement UV... L'efficacité des produits désinfectants est dépendante de l'équillibre de l'eau et plus particulièrement de la valeur du pH qui apporte également un confort de baignade en limitant l'irritation des yeux et de la peau.

Le traitement de l'eau de piscine peut se faire soit manuellement à l'aide de produits dédiés ou à l'aide d'appareils automatiques comme des pompes doseuses, électrolyseurs au sel, traitement UV, distributeur de produits chimiques...

N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour vous aiguiller dans votre choix.

...

Sous-catégories

  • Produits piscine - Chimie

    L’entretien de la piscine passe inévitablement par le contrôle et le traitement de l’eau. L’utilisation d’un désinfectant pour la piscine est indispensable pour rendre l’eau saine et détruire toutes les bactéries et les micro-organismes. Vous pouvez utiliser des produits chimiques tels que du chlore, du brome ou de l’oxygène actif pour traiter efficacement l’eau.

    Le chlore, que l’on retrouve sous la forme de galets, pastilles, de poudre ou liquide, est une solution simple d’utilisation et peu onéreuse. Son action désinfectante varie en fonction du niveau de pH qui doit donc être contrôlé régulièrement.

    Le brome est une alternative plus douce. Il garantit une excellente désinfection de l’eau même avec un pH élevé. En poudre ou en pastilles, il se dépose directement dans le skimmer ou dans un bromisateur.

    Conseillé pour les petites bassins, l‘oxygène actif est un désinfectant plus écologique. Les sachets hydrosolubles pré-dosés se transforment en oxygène dans l’eau sans laisser de résidus.

  • Electrolyseur piscine

    Optez pour un électrolyseur au sel afin d’automatiser l’entretien de l’eau de piscine. L’appareil représente une alternative au choix de désinfectants classiques disponible sur le marché comme le chlore, le brome ou bien l’oxygène actif. L’électrolyseur au sel, plus économique, écologique et naturel, offre de nombreux avantages.

    Le fonctionnement est simple : pour que le système de l’électrolyse agisse, l’eau de piscine doit être salée, selon un taux qui dépend de la taille du bassin, et la cellule de l’électrolyseur, composée d’électrodes en titane, placée sur le circuit de filtration. Le sel présent dans l’eau va se transformer en chlore grâce à une activation électrique. Une fois que les bactéries et micro-organismes sont détruits, la réaction chimique s’inverse au contact des UV et le produit retrouve sa forme de sel. A la fois inodore et moins agressif pour la peau et les yeux, ce chlore est tout aussi efficace que les produits chimiques habituels.

  • Régulation pH et pompe doseuse

    Le contrôle du pH est une étape indispensable dans l’entretien de sa piscine puisque les variations de pH influencent la qualité de l’eau et l’efficacité du désinfectant utilisé. Si cette tâche vous incombe, optez pour les régulateurs automatiques ou pompes doseuses. Le régulateur de pH se fixe au circuit de filtration de la piscine, dans le local technique. Il dispose d’une double fonction : il permet à la fois d’analyser le pH de l’eau grâce à une sonde ou une chambre d’analyse et de régler par injection le pH dans le bassin.

    Définissez au préalable une valeur de pH qui s’affichera à l’écran et que l’appareil devra respecter. Lorsque la sonde détectera un mauvais niveau de pH, le régulateur, relié à un bidon de pH liquide, viendra aspirer le produit correcteur (pH+ ou pH-) pour l’injecter automatiquement dans la piscine. La régulation peut être fixe ou s’adapter à différents facteurs selon le dosage prédéfini.

  • Traitement UV

    La qualité de l’eau est un facteur essentiel pour une baignade agréable. Il est indispensable d’utiliser un désinfectant pour éliminer les bactéries et champignons qui peuvent proliférer dans l’eau. Préférez traiter votre piscine sans chlore avec une solution plus respectueuse de l’environnement. Si vous désirez réduire l’utilisation de produits chimiques liés à l’entretien de l’eau de piscine, préférez l’efficacité d’un appareil à traitement par rayons ultraviolets. Il est conseillé de l’utiliser en alternance avec un produit d’oxygène actif afin de prolonger l’action des ultraviolets.

    L’appareil UV est composé de lampes puissantes qui émettent des rayons UV-C. Ces derniers vont éliminer toutes les bactéries et micro-organismes qui se développent dans le bassin. Un système gère automatiquement l’allumage des lampes et leur durée de fonctionnement, vous n’avez donc plus à intervenir. Compatible avec tous les types de filtration, ce procédé naturel garantit aux baigneurs une eau sans odeur ni risque d’irritation pour la peau.

  • Brominateur - Chlorinateur

    L’utilisation d’un brominateur ou chlorinateur permet de réduire le temps alloué à l’entretien de la piscine et d’éviter le dosage manuel de chaque désinfectant. Ces cuves remplies de galets de brome ou de chlore reliées au système de circulation de l’eau permettent de traiter facilement et en toute sécurité l’eau de votre piscine ou de votre spa. L’installation de cette gamme d’appareils se fait très simplement après la filtration et ne nécessite pas de branchement électrique.

    Le brominateur, recommandé pour la diffusion du brome s’avère même indispensable. Les pastilles de brome se diffusant moins vite que le chlore, il n’est pas toujours facile de garder une eau saine et désinfectée sans diffuseur chimique. Le chlorinateur agit comme un doseur qui va diffuser en équilibre et de façon continue le chlore dans le bassin. La fonction de contrôle du chlorinateur permet également, grâce à une vanne, d’ajuster le taux de chlore.

  • Analyse de l'eau

    L’étape de l’analyse de l’eau est indispensable à l’entretien de votre piscine. Elle doit être régulière afin de garder une eau saine pour la santé des baigneurs et pour la durabilité des équipements. L’équilibre de l’eau varie entre différents paramètres qui sont à contrôler et à ajuster comme l’acidité représentée par le taux de pH, la dureté de l’eau, l’alcalinité de l’eau appelée TAC (Titre alcalimétrique Complet), le stabilisant et la température de l’eau.

    Différents outils permettent de réaliser simplement ces contrôles. Le plus classique étant les bandelettes à tremper dans l’eau. Elles vont tester rapidement la qualité de l’eau du bassin grâce à une réaction chimique. Sur le même principe, les tests par réactifs liquides ou à pastilles sont tout aussi efficace. Ces deux procédés relèvent de tests colorimétriques. Le photomètre, testeur électronique est considéré aujourd’hui comme le plus fiable et le plus précis. Il vous affichera directement à l’écran les résultats de votre analyse.

  • Sel

    Si vous utilisez un électrolyseur pour l’entretien de l’eau de votre piscine, il est nécessaire de vous équiper de sel pour piscine. L’utilisation d’un appareil d’électrolyse, doté d’une cellule avec des électrodes en titane, nécessite une eau légèrement salée pour transformer le sel en désinfectant tel que le chlore et éliminer les bactéries. L’efficacité de cette technique n’est plus à prouver. Ce système naturel offre l’avantage aux baigneurs de profiter d’une eau moins agressive pour la peau par rapport aux traitements chimiques et réduit également les risques de surdosage en maintenant un taux constant de chlore. Ce procédé est quasiment infini puisque le chlore se reconvertit en sel. Il faut toutefois réaliser des ajouts de sels ponctuels pour pallier les pertes. Pour un fonctionnement optimal, il est recommandé 4 grammes de sel par litre d’eau.

    Alternatives aux pastilles et produits chimiques, différents sels existent et certains proposent même un effet supplémentaire comme l’anti-calcaire ou l’anti-corrosion.