Une piscine qui s’allume une fois la nuit tombée donne une ambiance particulière à votre jardin, en plus de la sécuriser. La présence de lumières autour du bassin permet en effet de réduire les risques d'accidents dans l'obscurité. On distingue deux types d'éclairage piscine : l'éclairage intérieur et extérieur. Toutefois, l’aménagement d’une piscine se doit de respecter certaines règles. Des normes de sécurité très strictes existent pour les éclairages de piscine. Suivez les conseils Azialo pour connaître et respecter les normes électriques avant d’installer l’éclairage de votre piscine.

Quel éclairage pour votre piscine ?

L’éclairage de piscine intérieur permet d’illuminer le bassin une fois la nuit tombée. Il est possible d’utiliser des spots de piscine immergés, comme les projecteurs à incandescence, les spots halogènes, les ampoules LED, ou encore un éclairage 100% personnalisé grâce à la fibre optique. La technologie LED a l’avantage d’offrir plus d’options en termes de coloris.

Pour un plaisir supplémentaire et pour sublimer votre jardin, on peut aussi choisir d’installer des éclairages autour de la piscine. On pourra par exemple éclairer la plage avec des spots ou des projecteurs ou des jets lumineux. Pour une ambiance plus festive, il est aussi possible de disposer des lampes flottantes pour piscine. Vous trouverez chez Azialo tout type d’éclairage piscine pour aménager votre bassin au gré de vos envies.

Des normes électriques strictes pour une piscine

C’est la norme C 15-100, publiée par l’U.T.E (Union technique de l’électricité), qui régit toutes les recommandations et les prescriptions relatives aux installations électriques des piscines, bassins et des zones qui les entourent. La norme électrique de la piscine est divisée selon des volumes, ou des « zones ». Par exemple, dans le volume 0 (intérieur des piscines), aucun dispositif électrique n’est autorisé sauf en très basse tension, c’est-à-dire de 12 volts en courant alternatif et en 30 volts en courant continu. Il en va de même pour le volume 1 (autour des piscines). A l’inverse, le volume 2 (à plus de 2 mètres de distance de la piscine et 2.5 mètres de hauteur) accepte les dispositifs électriques s’ils sont protégés par un disjoncteur différentiel 30mA ou un transformateur de séparation.

En plus des appareillages autorisés par zone, il faut savoir que dans le volume 0 et dans le volume 1, les canalisations d’alimentation électrique doivent être exclusivement réservées aux luminaires. Il est conseillé de placer les spots à environ 70cm de la surface, avec une puissance maximum de 300W.

Conseils d'installation de l'éclairage piscine

Pour installer un éclairage de piscine, il est important de veiller à ce que l’installation soit 100% sécurisée. Soyez donc vigilant quant à l’enterrement des câbles dans le sol, la mise en place des spots et leur inclinaison, de sorte qu’ils n’éblouissent pas les baigneurs. L’installation du coffret électrique dans le local technique devra également être sécurisée. Si vos compétences en électricité sont limitées, est conseillé de faire appel à un professionnel.

Aménager sa piscine

Aménager sa piscine avec les bons éclairages permet de pouvoir en profiter une fois le soleil couché et de la sécuriser d’éventuelles chutes.

Vous pouvez aussi y travailler votre déco piscine en personnalisant votre bassin avec des margelles, des cascades, des rochers… Vous pouvez aussi l'agrémenter d'un plongeoir ou d'une échelle pour une baignade plus ludique.