Hivernage actif

Principe

L’hivernage actif consiste à garder le système de filtration en fonction mais au ralenti. En fonction de la température de l'eau, la pompe sera déclenchée afin d'éviter le gel de l'eau. L'entretien s'effectue comme pendant la saison estivale. Cette méthode est déconseillé pour les régions très froides.

La méthode

  • Le traitement chimique de l'eau doit toujours être effectué. Pour plus de simplicité, des produits longues durées peuvent être utilisés comme le Multibloc Bayrol. La régulation du pH doit toujours être régulée.
  • Pour éviter le gel, le système de filtration doit être en fonctionnement dès que nécessaire lorsque la température extérieure l'impose. Il est indispensable d'utiliser un coffret hors-gel électronique ou un thermostat mécanique afin de déclencher la pompe dès que la température atteint le seuil défini.
  • Le nettoyage de la piscine doit continuer, une bâche filtrante peut être utilisé pour protéger le bassin des impuretés.

< Découvrez tous les produits et accessoires pour un hivernage actif réussi en cliquant ici >

Les avantages

L’hivernage actif permet de conserver la piscine découverte et en conserver ainsi tout son aspect esthétique. Il permet également l'économie d'une couverture d'hivernage.

Les inconvénients

L’hivernage actif implique des dépenses de produits chimiques et d'électricité pour conserver une eau propre. Il nécessite également de continuer le nettoyage de la piscine tout au long de l'hiver et en assurer la sécurité ce qui n'est pas nécessaire dans le cadre d'un hivernage passif.


Guides

Fabricants