Le traitement de la piscine au brome est assez peu répandu, mais de plus en plus de personnes s’orientent vers ce type de traitement de l’eau pour leur piscine, moins agressif que le chlore. Ce désinfectant a pour but de préserver la clarté de l’eau, en la débarrassant des micro-organismes et des algues.

Comment fonctionne le traitement de la piscine au brome ?

Le brome existe sous forme de galettes ou de pastilles. Ce désinfectant fait partie de la famille des halogènes : son action est antibactérienne, antimicrobienne, et algicide, tout comme le chlore. Le brome est efficace pour purifier et désinfecter l’eau. Certaines personnes préfèrent l’utilisation du brome à celle du chlore, dont la forte odeur peut parfois déranger.

L’action désinfectante du brome résiste aux fortes températures et aux UV. Les spas et piscines intérieures ont donc tout intérêt à se tourner vers ce type de traitement de l’eau pour conserver une piscine claire tout au long de l’année. Son utilisation doit suivre certaines étapes afin d’assurer une désinfection correcte de votre bassin.

Étapes du traitement au brome

Le tableau ci-dessous résume les différentes étapes d’un traitement de votre traitement de l’eau.

Traitement au brome HTH

Les avantages et inconvénients du traitement au brome

Le brome est largement présent dans la nature, principalement dans l'eau de mer. Une fois dilué dans l'eau, celui-ci est reconnu pour ses propriétés non-agressives. Il n'irrite ni la peau, ni les muqueuses et évite ainsi les yeux rouges après la baignade. Le brome ne décolore pas les cheveux, ni les maillots de bain et respecte les liners. (gamme avec étiquette grise chez HTH). Pour résumer, le traitement au brome présente de nombreux avantages :

·      Grande efficacité dans une eau chaude

·      Garde un pouvoir désinfectant même avec un pH élevé

·      Insensible aux rayons UV

·      Non-irritant et non-odorant

·      Sans acide isocyanurique (stabilisant), ce qui permet d’éviter un problème de sur-stabilisation de l’eau

·      Évite la corrosion des installations

·      Existe en multifonctions, donc en plus des propriétés désinfectantes le brome peut être anti-algues, clarifiant, floculant.

L’inconvénient principal du brome reste son prix, assez élevé. Celui-ci est globalement 30% plus cher que le chlore, sans compter l’achat d’un brominateur, pour lequel les prix varient généralement de 80 à 250 euros. Le brome doit par ailleurs être manipulé avec de grandes précautions : non dilué non l’eau, celui-ci est extrêmement corrosif. Malgré ces inconvénients, cette solution reste une alternative très intéressante au chlore pour les piscines installées en région chaude, ou tout simplement pour les personnes recherchant une méthode de traitement de l’eau plus écologique.

Il existe toutefois d’autres traitements alternatifs pour entretenir l’eau de votre bassin et éviter que votre piscine ne soit trouble, verte ou laiteuse .

Les traitements d’eau de piscine alternatifs au brome

Si vous ne souhaitez pas traiter votre piscine au brome, plusieurs alternatives s’offrent à vous. Le plus simple et le plus économique reste le traitement au chlore, qui sera cependant plus irritant et plus contraignant en termes de suivi du pH. Si vous recherchez des méthodes plus écologiques, vous pourrez vous tourner vers le traitement à l’oxygène actif, idéal pour les petites piscines. Les méthodes de traitement par électrolyse au sel ou lampe UV pour piscine seront plus efficaces, mais également parfois plus onéreuses au démarrage, en particulier pour les lampes UV.

En parallèle de la désinfection, veillez bien à suivre votre niveau de pH pour pouvoir corriger un Ph trop bas ou trop haut.